GreenWin & le Cluster TWEED invitent leurs Membres à 2 webinaires sur des enjeux majeurs

GreenWin & le Cluster TWEED invitent leurs Membres à 2 webinaires sur des enjeux majeurs

> Le premier webinaire du 28 janvier de 15h30 à 17h30, est consacré au stockage de l’énergie et aux échanges d’expertise avec le Québec, les Hauts-de-France, le Canton de Vaud et la Wallonie. Ce webinaire est organisé en partenariat avec le pôle MecaTech et A6K, côté wallon.

Nous aurons également une présentation de Benoît Robyns, directeur de la recherche de HEI-Yncréa Lille, responsable de l’équipe « Réseaux » du L2EP et Vice-Président « Transition énergétique et sociétale » de l’Université catholique de Lille, sur les derniers développements, notamment à travers des démonstrateurs à Lille, intégrant le stockage d’énergie électrique associé à des bâtiments au sein des réseaux intelligents.Nous aurons l’immense plaisir d’accueillir (virtuellement) Karim Zaghib, conseiller stratégique au comité de direction de Investissement Québec (IQ), qui a acquis une renommée internationale avec ses travaux portant sur les batteries au lithium-ion chez Hydro-Québec.
Avec 550 brevets associés à son nom, Karim Zaghib électrise l’industrie des batteries au Québec depuis de nombreuses années. Il contribue à positionner le Québec comme un leader dans le secteur des matériaux de batterie et du stockage d’énergie.

Nous clôturerons ce webinaire par une présentation de Jean-François Affolter, Professeur en énergie électrique, sur les derniers développements et expertises en stockage long-terme et via l’hydrogène au sein de l’Institut d’Energie et Systèmes Electriques (IESE) de la Haute École d’Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud en Suisse

Le programme entier est disponible ici. Pour vous inscrire, il suffit de remplir ce formulaire.

> Le sujet du second webinaire du 2 février, de 10h30 à 12h30, sera  la CCU (Capture et utilisation du carbone) et aux nouvelles molécules de la transition énergétique : Quel que soit le chemin emprunté vers un monde zéro carbone, l'offre énergétique ne pourra pas compter que sur l'électricité : des molécules comme l'hydrogène, le méthane, l'éthanol... resteront longtemps indispensables.
Les lois de la thermodynamique indiquent que l'utilisation directe de l'énergie électrique est toujours à privilégier, car la transformer, par exemple en énergie chimique ou calorique, diminue sa capacité à fournir du travail : en termes physiques, on dit que son indice exergétique est de 100 %. Cependant, selon les services requis, il est parfois difficile de remplacer une source d'énergie donnée par une électricité d'origine renouvelable. C'est là que les molécules peuvent compléter l'électron, voire s'y substituer.

De quelles molécules parle-t-on ? Hydrogène, méthane, méthanol, éthane, éthanol... Dans tous les cas, ces molécules devront être produites à partir d'électricité décarbonée, ou de biogaz neutre en carbone, faute de quoi la transition vers un monde sans carbone échouera. Une alternative, ou plutôt une solution intermédiaire, serait la capture et le stockage du CO2, voire sa réutilisation. (Source : Ronnie Belmans , Professeur à l'université Catholique de Louvain et Directeur Général d'Energyville, et Jan Mertens , Professeur à l'Université de Gand, en Belgique, Directeur Scientifique d'ENGIE.

Le programme complet est disponible ici, et vous pourrez vous inscrire via ce formulaire.

 

Ces deux webinaires sont ouverts aux Membres du pôle GreenWin et du Cluster TWEED gratuitement, mais les inscriptions sont obligatoires.

Nous espérons vous y retrouver.

02/02/2021

Do Not Track detected