Brèves - Technologies environnementales

41,5 millions d’euros octroyés au projet «Reverse metallurgy» pour donner une seconde vie à des métaux stratégiques

Le recyclage des métaux, c’est une sorte de métallurgie à l’envers. Et si les métaux industriels sont relativement bien recyclés, les petits métaux le sont beaucoup moins. La plateforme «Reverse metallurgy» recyclera et valorisera ces nombreux métaux que l’on retrouve dans les appareils de haute technologie. Elle se compose de nombreux partenaires industriels (Comet, Hydrometal, Citius, Carmeuse,  Magotteaux, CMI, Revatech, Marichal Ketin) et du monde académique et de la  recherche (ULG – Laboratoire GEMME - Génie Minéral,

Matériaux et  Environnement, CRM - Centre de Recherche Métallurgique et CTP - Centre Terre et Pierres) ainsi que du pôle wallon de génie mécanique, Mecatech.

Plus d'infos

Le recyclage à la place de l'incinération des déchets pour aider la transition énergétique

Le recyclage génère une contribution importante pour la protection du climat et permet d'économiser les ressources : environ 15 millions de tonnes de matières premières peuvent être valorisées une seconde fois. En outre, près de cinq millions de tonnes de compost sont produites, ce qui préserve des ressources précieuses, telles que la tourbe et les engrais minéraux, augmente la fertilité des sols et contribue également à la protection du climat. Ces actions peuvent et doivent être encore intensifiées.

Plus d'infos

Biocarburants de deuxième génération : le KIT produit pour la première fois de l'essence à partir de déchets végétaux

Les biocarburants dits de deuxième génération valorisent l'utilisation de la biomasse ligno-cellulosique (tige du végétal) et permettent d'exploiter une large gamme de déchets (bois, feuilles, paille, ...). Les biocarburants de première génération sont, eux, produits à partir de plantes alimentaires (maïs, colza...) ; enfin, la troisième génération utilise les algues.

Plus d'infos