Brèves - Chimie verte

Biocarburants de deuxième génération : le KIT produit pour la première fois de l'essence à partir de déchets végétaux

Les biocarburants dits de deuxième génération valorisent l'utilisation de la biomasse ligno-cellulosique (tige du végétal) et permettent d'exploiter une large gamme de déchets (bois, feuilles, paille, ...). Les biocarburants de première génération sont, eux, produits à partir de plantes alimentaires (maïs, colza...) ; enfin, la troisième génération utilise les algues.

Plus d'infos

Captage et stockage du CO2 : FutureGen 2.0 bénéficiera d'un milliard de dollars du Département de l’énergie américain

Ce projet, un partenariat public-privé, vise à développer, pour la première fois, une centrale électrique à oxy-combustion à l'échelle industrielle, intégrant la capture du carbone et son stockage géologique. Le CO2 capturé sera transporté, via un pipeline de plus de 48km, puis injecté dans une formation saline à 1200 mètres de profondeur. Plus de 90% des émissions de CO2 et l'intégralité des autres émissions devraient ainsi être captées, soit 1,1 million de tonne de CO2 chaque année.

A noter que la société Air Liquide est partenaire du projet.

Plus d'infos

Biocarburants : du kérosène à partir d'algues

Les micro-algues constituent un fournisseur prometteur de matières premières issues de la biomasse. L'avantage de ces algues réside dans le fait qu'elles se "nourrissent" du dioxyde de carbone de l'air ou de celui généré par des activités industrielles. Elles peuvent utiliser directement la lumière du soleil comme source d'énergie pour leur métabolisme et se multiplient rapidement.

Des études préliminaires visant à établir la faisabilité de principe sont d'ores et déjà en cours : l'entreprise allemande VTS a développé un premier procédé d'utilisation de micro-algues pour la fabrication de kérosène.

Plus d'infos