Tram de Liège : une opportunité de verdir le chantier et de promouvoir l’économie circulaire avec des industriels wallons

Le pôle de compétitivité GreenWin axé sur les technologies environnementales compte parmi ses membres les entreprises Reprocover et Rubber Green, respectivement situées à Henri-Chapelle et à Frameries. Ces deux entreprises ont au moins deux choses en commun : elles transforment des déchets en nouveau produits et elles offrent des produits destinés aux applications ferroviaires.

Reprocover dispose de la technologie pour fabriquer des traverses de chemin de fer écologiques et 100% recyclables, à base de matériaux thermodurcissables (plastiques durs) et de fibres composites. En contact avec Infrabel, les produits développés par la PME ont subi tous les tests de certification nécessaires pour démontrer leur conformité avec les cahiers de charges qu’exige ce type de marché. Aujourd’hui, forte d’une technologie qu’elle a brevetée, Reprocover, qui emploie une petite dizaine de personnes, réalise ses premiers chantiers témoins en partenariat avec Infrabel d’une part, et la SNCF d’autre part. 

La société Rubber Green, quant à elle, recycle des copeaux et granulats de caoutchouc provenant de pneus usagés en nouveaux produits. Depuis 2010, la PME s’est notamment faite une réputation avec des éléments de support pour les rails de fixation de panneaux photovoltaïques. Fort de ce succès, la société qui emploie aujourd’hui 8 personnes à temps plein envisage la création d’emplois supplémentaires en 2014.

Rubber Green a également développé une expertise visant à exploiter les propriétés d’isolation acoustique que peut offrir le caoutchouc par absorption des vibrations mécaniques. Dans ce contexte, la société fabrique des coussins amortisseurs anti-vibration pour les rails ferroviaires qui améliorent le confort des voyageurs.

Ensemble ces deux sociétés peuvent donc apporter une touche écologique aux chantiers d’infrastructure ferroviaire à venir. Force est de constater que ces sociétés ont parfois plus de facilités à accéder à des marchés en dehors de nos frontières, qu’au sein même de la Région wallonne où elles sont implantées. Etant donné l’intérêt médiatique du chantier du tram de Liège, de la nouvelle gare de Mons ou de la réfection générale et continue du réseau géré par Infrabel, GreenWin suggère d’attirer également l’attention des médias sur ce savoir-faire local, susceptible de dynamiser la Wallonie dans le domaine de l’économie circulaire (par boucles croisées).

Toutes les news - Membres